Comment assurer le succès de votre projet ?

Vous avez l’idée ? Bravo !  Vous l’avez justifiée ? Excellent ! Vous avez obtenu le budget pour réaliser votre projet ? Parfait !

Passer de l’idée au projet

Avoir une idée, « viabiliser » son projet et le démarrer, c’est parfait! C’est le début d’une situation challenging, jouissive et d’un aboutissement prometteur.

Démarrer le projet dans les meilleures conditions

Bien souvent, parce que l’idée est justifiée, que le budget est accordé et que les fonds sont disponibles, la décision est prise de démarrer le projet sans s’assurer à nouveau que les conditions envisagées pendant la définition du projet sont bien présentes et toujours les mêmes pour que le projet démarre correctement.  Les précautions requises n’ont pas été vérifiées, partagées et communiquées.

Comme dit le dicton, il ne faut pas confondre vitesse et précipitation.

Un démarrage précipité et sous-évalué, le plus souvent, mène à l’échec même de la meilleure des idées, du projet le plus prometteur, l’échec de ce que vous aviez imaginé comme étant « THE project » ; échec du projet qui aurait dû vous permettre d’apporter «LA » nouveauté, l’innovation, l’amélioration ou la transformation, qui elle-même, vous aurait permis d’atteindre les bénéfices attendus.

Choyez  le démarrage de votre projet

Vous me demanderez très certainement ce que cela sous-entend. Donner à son projet le succès qu’il mérite est-ce simplement une question d’investissement financier ? Non justement. Bien que négocier et obtenir le budget pour réaliser un projet ne soient pas des étapes faciles, quand vous avez le luxe de l’obtenir, il doit être géré et alloué le plus rigoureusement possible.

Bien s’entourer pour être dans les conditions de succès de projet

Pour assurer le succès d’un projet, il faut en soigner le démarrage. Il ne s’agit pas uniquement d’avoir plus ou moins répondu à la question « que va-t-on faire » ou simplement « comment » va-t-on le faire pour se lancer. Il s’agit aussi surtout de définir avec qui réaliser le projet par rapport à ce que l’on doit faire ? et à quel moment il conviendra de solliciter certains profils et pas d’autres ? quel est le livrable attendu ?

Soyez pertinents dans le choix des profils qui interviendront sur le projet

Autrement dit, il ne s’agit pas non plus, comme c’est malheureusement trop souvent le cas, d’utiliser des ressources parce qu’elles sont disponibles et/ou ne coûtent pas cher ou pire encore parce qu’elles sont bon marché. Oseriez-vous demander à votre vétérinaire de faire la césarienne de votre femme ? Et d’ailleurs, est-ce que vous avez les compétences pour définir le spécialiste qui convient le mieux pour l’intervention obstétricale de votre femme ? Lors d’une césarienne, selon le degré de risque de l’intervention, l’équipe médicale aura été minutieusement définie, le cas de la patiente suffisamment présenté aux intervenants, les outils délicatement choisis, et donc en démarrant l’opération chacun comprend l’enjeu de l’intervention, chacun connait déjà sa mission, son périmètre. Je prends délibérément l’exemple de l’arrivée d’un bébé au monde puisque le lancement d’un projet requiert plus ou moins le même niveau d’attention… .

Assurez-vous de l’engagement des personnes qui interviendront sur le projet

Mon propos est de dire qu’il ne suffit pas d’obtenir les fonds financiers et d’avoir une vue de la solution, du produit ou du service attendu pour se dire que le projet aboutira. Pour bien démarrer son projet, entre autre, il faut anticiper et soigner la partie staffing. Il est vital de scrupuleusement choisir le profil des ressources qui interviendront sur le projet. Les personnes que vous allouerez sur votre projet (architecte, chef de projet, business analyste, manager, …) doivent justifier des compétences attendues dans leur domaine mais aussi de soft skills appropriées et si ce n’est pas le cas, doivent alors être encadrées formées et/ou coachées lors de l’exécution de leurs activités sur le projet. Chaque personne intervenant sur le projet doit comprendre l’intérêt et les enjeux du projet sur lequel elle est impliquée et être capable de reformuler ce qui est attendu d’elle et des autres.

Gérer votre projet tout en y prenant du plaisir !

On a tous été junior un jour dans un domaine mais l’expérience maintenant nous invite à respecter les bonnes pratiques, celles qui fonctionnent ! pour que tous prennent du plaisir dans le déroulement d’un projet prometteur! Que tous puissent se retourner plus tard et pouvoir dire, c’est un des projets auquel j’ai participé ! Ce succès était quasi-inévitable et c’était une riche expérience.

La sélection des ressources ainsi qu’une définition claire et partagée des objectifs et activités attendues font partie des pré-requis du démarrage du projet. En choisissant de suivre cette bonne pratique, testée et éprouvée, vous mettez votre projet dans les conditions vers le succès qu’il mérite.

@Ose Vivre & Madizy Management par Ludivine Gustave

Ludivine Gustave
Ludivine Gustave

Ludivine Gustave est fondatrice de Madizy Management et du blog/magazine osevivre.com, conférencière et depuis peu mentor au sein du réseau des Femmes Chefs d'Entreprises Belgique. Avec deux Masters en Gestion et Management des Entreprises et en Intelligence Economique, elle intervient pendant plusieurs années en France puis en Belgique auprès de firmes et PME comme consultante. Lire plus

Soyez la première à réagir

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.