Il est temps d’exploiter tes idées !

Pourquoi hésites-tu ? Ose ! Qu’est-ce qui te retient ? De quoi as-tu peur ? Ose ! Ose Vivre !

Je suis ravie et excitée quand j’entends naître une nouvelle idée et le désir de la mettre en place. Pourtant, trop souvent, j’entends aussi ce fameux « oui mais … ». J’encourage vivement les personnes qui s’excusent ou se cachent derrière leurs « oui mais ma situation en ce moment fait que … » ou encore « oui mais je n’ai pas le diplôme … » à passer à l’action. Ce ne sont pas que la situation ou le diplôme qui donnent l’assurance de bien développer une idée ou une activité. Peu importe le contextese lancer sera toujours prendre un risque. Aucun être humain ne connaît l’avenir. Donc même le fait de ne pas se lancer, c’est aussi prendre un risque de manquer une belle opportunité, de découvrir ton vrai toi et ta mission, de toucher et d’impacter la vie des personnes autour de toi. Sois au clair avec tes mobiles, tes ambitions. Quels idées ou projets souhaites-tu lancer ? Dans quel but précisément ? Pour qui ? Que souhaites-tu en tirer ? Quelle priorité lui accorderas-tu ?

Etre paralysé(e) par le fameux « Oui mais … »

Par rapport à l’argument qui revient souvent :  « je n’ai pas la formation ou le diplôme »… Est-il attendu que tu sois en mesure de mettre tout(e) seul(e) l’idée en place ? Non ! Il faudra alors apprendre à t’entourer des bonnes personnes, des bons profils, au bon moment. C’est vrai que la connaissance est clé. Mais l’idée et la connaissance sont 2 alliées. Et en plus, n’oublie jamais que la connaissance n’est pas dépendante d’un diplôme. C’est vrai qu’être formé vaut mieux que de ne pas l’être du tout. Mais est-ce qu’une formation se valide/prouve nécessairement par un diplôme ?

Par rapport à l’argument « oui mais ma situation fait que … » rappelle-toi qu’être dans une zone de confort développe l’inaction et l’esprit d’indécision, lesquels t’exposent au danger. Danger de ne pas oser et de te contenter d’une « pseudo-vie ». Embrasse le changement. Ose prendre le risque de chuter ou de briller. Certes, chuter est dur, mais permet de tirer des leçons de l’expérience pour mûrir et repartir plus fort(e).

Hésiter par peur de ne pas être crédible

L’hésitation est une bonne chose parce qu’elle te permet de remettre tes idées en perspective. Elle te protège. Mais elle doit être sur une période limitée. Elle t’emprisonne quand elle t’habite trop longtemps. A quel moment devient-on crédible ? En développant de l’expérience ! Comment développe-t-on de l’expérience ? En démarrant l’action ou l’activité en question !  Alors hésiter, oui d’accord, mais seulement le temps d’analyser ses forces et faiblesses par rapport à l’activité en question et de prendre des mesures pour y palier. Avoir l’idée ne t’engage pas à avoir toutes les compétences pour la développer. Tu peux avoir l’idée et la coordonner sans pour autant avoir une profonde expérience en la matière.

Conseils tirés de l’expérience

Il est temps d’exploiter tes idées ! Mais par où commencer ? Voilà quelques conseils repris de mon article sur le perfectionnisme. Tout d’abord teste rapidement ton idée auprès d’un nombre limité de personnes et judicieusement choisies (conjoint, compétence, expérience, utilisateurs, …). Si elle semble apporter un réel « bénéfice » financier ou autre :

  1. Passe sans tarder en action.
  2. Ecris en quelques lignes la justification de ton projet  :
    • Pour qui ?
    • Pour quoi ?
    • Bénéfices attendus ?
  3. Défini un plan à court terme avec des objectifs SMART, laisse tomber les détails, c’est à dire :
    • Simples/Spécifiques,
    • Mesurables,
    • Ambitieux/Atteignables,
    • Réalistes,
    • Temporels.
  4. Confronte ton plan avec des experts en te rappelant que les critiques sont tes alliées.

Go ! Ose ! Et partage ton expérience avec nous sur OseVivre.

@Ose Vivre par Ludivine Gustave

Ludivine Gustave
Ludivine Gustave

Ludivine Gustave est fondatrice de Madizy Management et du blog/magazine osevivre.com, conférencière et depuis peu mentor au sein du réseau des Femmes Chefs d'Entreprises Belgique. Avec deux Masters en Gestion et Management des Entreprises et en Intelligence Economique, elle intervient pendant plusieurs années en France puis en Belgique auprès de firmes et PME comme consultante. Lire plus

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.