Tout est une question d’état d’esprit !

 

Tout est une question d’état d’esprit, non ?

Une question qui m’est souvent posée est : « mais comment fais-tu pour entreprendre autant de choses en même temps ? »  La réponse qui me vient souvent c’est : « mais comment pourrais-je ne pas les faire ? ». A mon sens, tout est une question d’état d’esprit mais surtout d’une juste connaissance de soi, de « sa personne ». Je redévelopperai cette partie à la fin… mais je vous expose déjà les deux éléments de réponse. Pour parvenir à faire « autant » de choses en même temps, il faut savoir saisir une opportunité et/ou oser provoquer le changement.

Savoir saisir une opportunité

Vous est-il déjà arrivé qu’on vous fasse une proposition d’activité ou de travail qui vienne de nulle part ? Vous est-il déjà arrivé qu’une personne vous sollicite et vous propose d’être impliqué dans une activité ou de prendre une responsabilité à laquelle vous n’auriez jamais pensé ? Ou encore, vous est-il déjà arrivé que quelqu’un vous demande de lui rendre un service dans un domaine tout à fait nouveau ?

Allez-y réfléchissez bien, cherchez bien… . Comment avez-vous réagi ? Je suis convaincue que cela vous est déjà arrivé au moins une fois. La majeure partie des personnes dans ces deux cas de figure refuse, repousse ce genre de demande par peur, par crainte de l’inconnu avec des arguments tels que : « mais je n’ai pas d’expérience », « mais, impossible, je n’ai encore jamais fait ça » ou encore « c’est trop risqué, je ne pense pas y arriver ; cela m’a l’air trop compliqué ».

Pourquoi ne pas y voir une opportunité d’acquérir une nouvelle expérience. Pourquoi ne pas y voir une opportunité d’être utile là où c’est nécessaire puisque vous êtes sollicités. Pourquoi ne pas y voir une opportunité de vous découvrir ?! Après tout, comment a été inspirée cette personne qui vous fait cette demande ? Qu’a-t-elle vu en vous que vous-même n’avez même pas remarqué ? J’ai pour devise de ne jamais refuser « une opportunité » si je n’ai pas d’arguments solides autres que la peur ou le manque d’expérience. Ce sont toutes ces opportunités qui aujourd’hui me permettent de comprendre qui je suis, de me découvrir, d’impacter positivement mon entourage… . A la prochaine opportunité qui se présente, réfléchissez et si aucun argument solide n’est trouvé, acceptez-la ! On en reparle quand vous voulez, ici.

Oser provoquer le changement

Comme le dit Oprah Winfrey « Si vous voulez avancer dans la vie, vous devez vous-même provoquer les évènements ».  C’est tellement juste. Inconsciemment, trop d’entre nous développent la faculté de se plaindre aisément, de mois en mois voire même d’années en années, en continue et au final s’habituent à cette situation qui, nous le savons, ne convient pas. Là encore, pour éviter de prendre un risque « inutile ». Nous tuons notre bien-être, nos ambitions, au profit de la « peur » ou de la « flemme » ou encore d’une méconnaissance de « notre personne » ou de « nos capacités ». Avez-vous remarqué que votre seul réel frein est vous-même ? Je le redis, tout est une question d’état d’esprit.

Comme la parabole des talents

Je partage avec vous une « histoire imagée » que j’aime particulièrement, appelée la parabole des talents, que vous pourrez retrouver dans Matthieu 25 :14-30. Cette « histoire imagée » drive mon quotidien, mes choix, ma façon d’analyser une opportunité.

En résumé, c’est l’histoire d’un homme riche partant pour un voyage qui rassembla 3 de ses intendants et leur confia ses biens. Les connaissant, il en confia à chacun selon sa capacité. L’un reçu 5 talents, un autre, 2 talents et le 3ème, 1 talent. Aussitôt parti, 2 des 3 intendants ont fait valoir leurs talents, ce qui a doublé les biens qu’ils avaient chacun reçu et le 3ème intendant, lui, a fait un creux dans la terre et a caché le talent en se disant qu’au moins il ne perdrait pas. A son retour, cet homme riche demanda des comptes aux intendants. Ceux qui avaient osé faire valoir leurs talents ont connu bien plus de joie par la suite contrairement à celui qui s’était laissé dominer par la crainte …

A la première lecture, celui qui a caché le seul talent qu’il avait reçu semble humble et prévenant mais en fait c’est un super trouillard et profond égoïste qui finira par tout perdre … . Je m’arrête ici uniquement sur une des explications de cette parabole. Je veux attirer votre attention sur le fait que chacune, chacun a au moins reçu 1 talent. Tu n’as rien fait pour chercher ce don, ce talent, cette passion. Donc sache que puisque tu as reçu ce don, ce talent, cette passion c’est que tu as aussi la faculté, la capacité de l’exploiter. Rappelle toi aussi que la première action conduit vers l’expérience et les expériences vers l’expertise … Développe et exploite ton talent, ta passion, tes dons. Tu es utile à ceux qui en bénéficieront.

Va avec la force que tu as, ne te compare pas aux autres, à chacun selon sa capacité. Aie confiance dans le fait que si tu as reçu ce talent, ce don, cette passion, c’est pour l’utilité commune. A mon sens, tout est une question d’état d’esprit et la peur n’est plus notre invitée ! Tu n’auras même plus le temps de remarquer que « tu fais/entreprends plein de choses en même temps ».

@OseVivre par Ludivine Gustave

Ludivine Gustave
Ludivine Gustave

Ludivine Gustave est fondatrice de Madizy Management et du blog/magazine osevivre.com, conférencière et depuis peu mentor au sein du réseau des Femmes Chefs d'Entreprises Belgique. Avec deux Masters en Gestion et Management des Entreprises et en Intelligence Economique, elle intervient pendant plusieurs années en France puis en Belgique auprès de firmes et PME comme consultante. Lire plus

Soyez la première à réagir

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.