5 conseils pour rester bien disponible pour eux?

MOM’preneures, Comment rester disponibles pour eux ?

Etre soi et pleinement active, Etre femme, Etre épouse, Etre mère, … mais comment rester disponible pour nos enfants ?

5 conseils pour rester bien disponible pour eux

  1. Acceptez que vous ne pourrez pas tout faire

Votre journée est composée de 24h et pas une minute de plus. Comment envisager de satisfaire vos clients, manager vos équipes, anticiper les futurs projets, impacter et faire du chiffre, faire tourner votre business !? TOUT EN… gérant votre maison, les déposes/reprises à l’école et aux activités extra-scolaires, les « bonnes » courses à temps, les repas variés et équilibrés, les temps de jeux, les devoirs,… à Avez-vous déjà mal à la tête ?

La toute première chose est d’accepter qu’à vous seule, vous ne pourrez pas tout faire.

Beaucoup trop de femmes entrepreneures ou dirigeantes sont encore sur d’anciens schémas de fonctionnement alors que notre société a totalement mutée. La femme travaille autant que l’homme. Les fonctions qui lui « revenaient » historiquement ou par héritage doivent alors être révisées astucieusement et sainement.

Le fait de l’accepter est déjà un 1er pas qui relâchera une certaine pression face à vos « faux devoirs non faits ».

  1. Prévoyez et planifiez du temps pour vous

La meilleure façon d’être certaine de donner à vos enfants du temps de qualité est déjà d’en prendre pour vous. Assurez-vous d’être renouvelée, suffisamment remplie pour être en mesure d’aimer, d’éduquer, d’enrichir et de partager en retour.

Ce qui fonctionne bien pour moi, ce sont mes temps de méditation très tôt le matin, quand la maison est calme et les réseaux quasi à l’arrêt et mes temps d’entraînements/matchs au club de handball. Osez prévoir une activité que vous avez aimé ou avez envie de découvrir. Offrez-vous des temps d’arrêt régulièrement.

Cela peut sembler égoïste au premier abord de prévoir du temps pour soi avant celui des enfants, pourtant c’est une question de survie et de durée sur le long terme. Si vous allez bien, votre famille ira bien. Observez comment votre propre tension influence l’énergie de votre maison.

  1. Prévoyez et planifiez un temps pour eux

Comme vous serez en forme émotionnellement, remplie, rechargée, vous pouvez maintenant ajouter dans votre planning des moments rien que pour eux hors devoirs, déposes/reprises à l’école ou activités. Des moments dont ils se souviendront et prendront plaisir à se remémorer. Les enfants ne regardent pas le temps passé mais sont sensibles à l’intensité du moment vécu : faire du cheval sur le dos de son papa (maman donne les consignes J), jouer aux billes, construire une cabane, construire un album photo, raconter une histoire sous une tente dans la chambre, jouer à cache-cache dans la maison, mais aussi des moments pour enrichir leur éducation au-delà des aspects généraux apportés par l’école : visiter un endroit spécial, partir en WE et faire des découvertes de matières, construire son 1er site web J, une page sur un réseau, faire un montage vidéo,…

  1. Déléguez les activités où vous avez peu ou pas de valeur ajoutée

Il y a bien tout un tas d’activités que vous pourriez déléguer, non ?

Bon maintenant on arrête les prétentions, la fausse humilité ou l’orgueil déplacé… ET ON DÉLÉGUE UN MAX. Les « faux devoirs » où notre présence ne fera pas de différence :

  • ménage
  • courses
  • déposes/reprises (de temps en temps)
  • repas
  • repassage
  • …. (à vous d’oser compléter cette liste)

Regardez bien autour de vous, vous trouverez plusieurs solutions pour y parvenir… C’est une organisation profitable pour quasi tout le monde : tant pour la personne à qui vous délèguerez – votre conjoint si vous êtes en couple – que pour vos enfants,….

  1. Instaurer une cellule d’écoute et de bienveillance

Apprenez-leur, même dès leur plus jeune âge, si possible, à exprimer spontanément leurs émotions mais aussi à prendre soin de ceux qui sont autour d’eux. Parler de temps en temps, à deux ou en famille de ce qui va bien, ce qu’ils aiment bien mais aussi de ce qui ne va, ce qui les attriste, est aussi une bonne façon d’être certaine d’être « bien » là pour eux. Le tout ensuite est d’impliquer tout le monde dans un plan d’action et des engagements pour continuer à faire ce qui fonctionne bien pour tout le monde et corriger ce qui permettrait à chacun de vivre mieux.

@Ose Vivre par Ludivine Gustave

 

Abonnez-vous gratuitement à notre blog-magazine pour rester informé de toutes nos prochaines publications.

Merci et à bientôt !

 

Ludivine Gustave
Ludivine Gustave

Ludivine Gustave est fondatrice de Madizy Management et du blog/magazine osevivre.com, conférencière et depuis peu mentor au sein du réseau des Femmes Chefs d’Entreprises Belgique.
Avec deux Masters en Gestion et Management des Entreprises et en Intelligence Economique, elle intervient pendant plusieurs années en France puis en Belgique auprès de firmes et PME comme consultante. Lire plus

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.