Donne toi plus de visibilité pour plus d’utilité !

Sous les feux des projecteurs !!! QUELLE HORREUR ! Se donner de la visibilité ? Quelle idée !!! Ce n’est pas du tout naturel. En tout cas, pas toujours inné. C’est souvent ceux et celles qui sont le plus doués dans leur domaine qui devraient et n’osent pas le faire.

J’accompagne Marie, une de mes clientes, sur sa stratégie de vente et de marketing. Sur le point du marketing digital, une des actions que nous avons planifiées ensemble était la création de sa page FB. Je lui ai donné quelques conseils, trucs et astuces pour y parvenir aisément. 2-3 mois sont passés, Marie a bien développé ses ventes en physique, certes et tant mieux, mais n’a toujours pas mis en place sa page FB.

Son service est utile. Elle est bonne dans ce qu’elle fait ! Même très bonne. FB (dans son cas) lui aurait permis d’atteindre encore plus de monde, faire plus de vente pour atteindre ses objectifs. Mais disons-le-nous, ce n’est tout de même pas si facile que ça de « bien » se présenter et savoir présenter ses produits et services sur les réseaux sociaux…

Le déclic ?!

Se donner de la visibilité sur les réseaux sociaux n’est certainement pas naturel. Je n’en suis pas fan du tout. Mais je vis avec mon temps et surtout j’ai accepté et compris quelle était ma mission. Eveiller toute personne à oser allier passion et business, à oser vivre. Eveiller la femme en particulier, à son potentiel, en partageant avec elle, des outils, conseils, méthodes et bonnes pratiques.

Qu’ai-je donc fait ? La toute première chose, lancer un blog-magazine. Il m’a fallu 1 mois et demi après avoir relu « 50 » fois mon premier article pour enfin oser le poster sur osevivre.com. Idem, faire aussi des vidéos pour informer et bientôt former ! C’est tout autre chose que de faire des selfies (qui n’est pas non plus mon truc). Se mettre sous les feux des projecteurs, parce qu’on est conscient de sa mission c’est une chose ! Mais c’est aussi s’exposer « gratuitement » aux risques « d’être critiqué et rejeté » !

Et alors ? Avons-nous vraiment besoin d’être aimé et apprécié de tous ? Finalement, ne sommes-nous pas vraiment heureux déjà avec un, deux ou trois retours de lecteurs qui vous disent « MERCI, ce que tu as écrit me permet d’aller de l’avant ! » ou « j’ai osé » ! « J’y suis parvenu » ou même « allons de l’avant ensemble … ».

N’attendez pas la situation idéale pour oser partager ce que vous avez de meilleur à donner. N’attendez pas d’être parfaite à « vos » yeux pour donner ce que tout le monde autour de vous a constaté que vous faisiez de bien 🙂 ou même que vous savez que vous pouvez donner même si le diplôme ou l’expérience ne sont pas encore là.

Embrassez le changement, acceptez les opportunités, challenges et défis

Je me suis mis deux grands défis au cours du dernier trimestre 2017 ! Le premier était d’écrire un livre pour partager ma méthode pour passer de l’idée à l’action, planifier et réussir son projet, qui, me dit-on, fonctionne vraiment bien et en même temps oser me donner plus de visibilité « pour plus d’utilité ».

En tant que conférencière et mentor, le deuxième défi était de « donner des cours en management de projet dans une autre langue que ma langue maternelle ». Une opportunité s’est présentée. J’ai été contactée par un directeur d’une société de consulting qui m’a proposé de le remplacer dans une intervention qu’il devait faire à OXFORD ! J’utilise l’anglais dans mon quotidien au travail mais je SAIS pertinemment aussi que mon niveau d’anglais n’est pas parfait/excellent au point de « prétendre » aller à OXFORD donner un cours MAIS suffisant pour présenter un message et tenir une réunion. Après discussion et compréhension du contexte, j’ai décidé d’accepter. Suis-je inconsciente ?  Il n’y a pas eu de miracle, mon niveau n’est pas devenu parfait du jour au lendemain (les pauvres ont dû faire avec, lol) mais mon expertise est bien là ! Dans le sondage de satisfaction que j’ai osé proposer à la fin des 3 jours (parce qu’il est important de rester en amélioration continue et de donner un service de la meilleure qualité possible), à la question « Est-ce que la présentation était claire ? » j’ai eu 92% de « oui » ; à la question ouverte « Qu’est-ce qui pourrait être amélioré ? » le perfectionnement en anglais était le point principal d’amélioration. Je pense que l’égo me poussera à finaliser mon perfectionnement plus vite que prévu (ça sent l’argument supplémentaire pour partir vivre quelques temps à l’étranger 😉 ). Mais ma plus grande satisfaction est de lire, en corrigeant les copies, qu’ils avaient compris ce qu’était le management de projet car les réponses sur leurs copies étaient bonnes. En partant, à la fin des 3 jours, une élève m’a partagé que la présentation l’avait motivée à mettre en place son idée, à lancer sans tarder son projet business ! Alors ? Ai-je bien fait ?

Je dirais en fin de compte « oui ».

Vous aussi, allez partager, au travers d’un business ou non, ce que vous seul(e) pouvez partager d’une manière particulière. Osez vous donner de la visibilité pour plus d’utilité. Usez des moyens à votre disposition, le web, les réseaux sociaux mais intelligemment, ayez un juste contenu, soyez vous, ne vous conformez pas aux styles des uns des autres. Juste partagez et offrez ce que vous seul pouvez nous offrir.

Alors, Osons ! Vivons !

 

@OseVivre par Ludivine Gustave

p.-s. : Mickael (mon mari) qui m’accompagnait ce jour là, a fait un direct que j’ai voulu tout de suite effacer, bien-sûr. Au final, je l’ai laissé et cette vidéo a motivé plusieurs personnes ….


Abonnez-vous gratuitement à notre blog-magazine pour rester informé de toutes nos prochaines publications.

Ludivine Gustave
Ludivine Gustave

Ludivine Gustave est fondatrice de Madizy Management et du blog/magazine osevivre.com, conférencière et depuis peu mentor au sein du réseau des Femmes Chefs d’Entreprises Belgique.
Avec deux Masters en Gestion et Management des Entreprises et en Intelligence Economique, elle intervient pendant plusieurs années en France puis en Belgique auprès de firmes et PME comme consultante. Lire plus

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.